Connexion

Ricard, Prosper

Hanbels de Salé


Sous le vocable de hanbels, on range des tissus très résistants, moins épais et moins lourds que les tapis à haute laine et à points noués, qui portent surtout un décor tissé ras et servent, selon les circonstances, de couvertures, de tentures et de tapis. Il en existe autant de sortes que de tapis ; on n'en signalera ici que trois types principaux : Salé, Zaïane, Ouzguita.
 
 
Hanbels de Salé (Planche XVII)

Le hanbel représenté ici (XVII) très voisin du type classique, fait alterner, dans le sens de la longueur, des registres successivement décorés et unis :
1° un registre transversal médian, au décor de points noués, qui se développe entre deux larges listels garnis de chevrons pennés à points tissés;
 2° à quelque intervalle : deux registres transversaux symétriques, au décor ténu, à points tissés, formé de grands losanges opposés se développant entre deux listels remplis d'une suite de losanges plus petits;
3° entre chacun de ces registres, comme vers les chefs, une zone de 5 rayures multiples, de couleurs diverses, séparées les unes des autres par des filets clairs ou noirs.
Au coloris : du bleu, du rouge, du jaune, de l'orangé, du noir et du blanc, répartis de très harmonieuse façon.