Connexion

Ricard, Prosper

Tapis du Moyen Atlas : Beni Bouyahi


Tapis du Moyen Atlas : Beni Bouyahi (Planche XI)

A l'instar des tapis oranais du Djebel Amour, la haute laine du tapis Beni Bouyahi (XI) présente une belle coloration générale bleu-vert olive rappelant celle d'une prairie en pleine végétation. Ce n'est d'ailleurs pas le seul point commun qu'il offre avec ses congénères de l'est : cette similitude se poursuit jusque dans la composition et la plupart des détails.
Un cadre, nettement dessiné, entoure le champ que couvre un réseau losangique aux compartiments remplis de motifs qui, systématiquement, se répètent dans le sens de la largeur et changent avec non moins de rigueur dans le sens de la longueur : motifs qui révèlent un répertoire plus riche et plus élaboré que celui des tapis du Moyen Atlas Central. L'on distingue, en particulier, des assemblages variés de triangles, de carrés, de losanges avec quelques éléments nouveaux : sortes de grecques droites et obliques.
A cause de sa très haute laine, ce tapis, très lourd, est analogue au tapis Marmoucha et se rapproche davantage par son décor du tapis Zaïane. Mais, à l'encontre de ces derniers, il est plus rare sur le marché.