Connexion

Laoust-Chantréaux, Germaine

Chaussures


iskujjad
Du Djebel Siroua aux Chtouka de l’Anti-Atlas les femmes portent l’hiver des chaussures montantes tissées suivant un modèle fixé où les motifs décoratifs occupent des registres nettement ordonnancés.

Sur la même pièce on tisse à la fois les deux paires suivant le schéma ci-joint :

 Schéma du tissage (Chaussures)


 
 Tissées par les femmes ces bottines sont ensuite montées par des cordonniers de profession.

La décoration porte la marque tribale. Les Aït Tamassine du Siroua tissent les bottines les plus renommées.

 

Tazenakht