Connexion

Laoust-Chantréaux, Germaine

Sacoches à provisions


 

leḥmel ; lġumd ; asašu (Beni Abahoum) ; aġulaf
Les Aït Waouzguite font usage, pour porter leurs provisions de bouche, d’un sac original tissé par les femmes dans certaines tribus du Djebel Siroua (Aït Ouaraghda, Aït Semgane, Aït Khezama).
Le tissage comporte une partie rectangulaire (0,m63 x 0,m49), réduite ensuite à une longue bande médiane (1m47 x 0m12). Cette pièce terminée est repliée sur elle-même en son milieu (le long du pointillé). Un travail de franges ferme le sac entre A et B. La longue bande qui le prolonge sert d’attache pour le porter en bandoulière.
 
  Sacoches à provisions